Montage roller bont hybrid carbon x Roll Line Dance

Posted on 16 juillet 2014

7


Bonjour et bienvenue pour un nouveau post matos roller derby !

Nous allons parler d’une marque qui monte de plus en plus dans le roller derby : Bont ! Les vitesseux connaissent déjà bien cette marque, très présente dans le domaine de la course, que ce soit en roller ou en vélo d’ailleurs. Bont proposait au début des boots spécial roller quad pour la course. Ils se sont mis assez naturellement au derby et ont créé une gamme de chaussons de roller parfaitement adaptés à cette pratique. Il existe aujourd’hui deux modèle phares, tous deux avec une semelle extérieure en carbone : la Bont Hybrid Carbon et la Bont Vaypor. Ici nous allons faire un montage roller quad avec la Bont Hybrid. La Vaypor est le modèle « haut de gamme » mais sachez que la différence de prix n’est pas énorme : 30$ Australien. Quand on paye une boot plus de 300$ on n’est plus à 30$ près :p. Peu de personne ont des Vaypor en France, mais le feeling semblerait assez proche de la Hybrid. Au final c’est plus une question de look et de personnalisation. A ce niveau, sachez tout de même que c’est les Hybrid qui vous donneront le plus de possibilités.

roller-derby-bont-hybrid-quad

Ho hey bonjour vous ! Voici la paire dont nous allons parler.

Aller, rentrons dès à présent dans le vif du sujet !

La Boot Hybrid Carbon

Je dois faire une précision concernant cet article avant d’aller plus loin : j’ai acheté mes boots en décembre 2013, et elles ont été livrés en février 2014. J’ai choisi d’écrire ce billet avec plusieurs mois d’intervalle afin de pouvoir vous faire un retour d’expérience honnête de la boot, avec test en entrainement, scrimmage et match.

Achat et personnalisation des Bont Hybrid

Au moment où j’ai acheté ces boots, le système présent sur le site internet de Bont était encore relativement old-school : il fallait cocher les cases d’un long formulaire pour donner chaque détail avant de passer commande. Une doc était fournie à côté, vous expliquant assez bien toutes les options. Désormais c’est beaucoup plus simple puisque avec le nouveau système MyBonts, vous voyez au fur et à mesure à quoi ressemblera votre chausson une fois terminé. Il faut bien avouer que c’est beaucoup plus simple pour se projeter et faire ses choix de couleurs. A propos des couleurs, c’est une grande force de Bont : chaque élément ou presque peut être coloré selon votre souhait. Parfait pour coller au plus près de votre équipe de roller derby. Pour ma part j’ai donc choisi des boots aux couleurs de la PanamSquad !

boot-bont-carbon-hybrid-yellow-black

Les boot hybrid carbon de chez Bont, full custom

Une fois les couleurs choisies, vous pouvez ajouter des éléments sur la boot ou modifier certains fournis par défaut, tels que les « bumpers » de protection ou le strap.

Sur mes boots j’ai choisi les options suivantes :

  • Chaussure « haute »

Si vous choisissez cette option, Bont vous fera une boot légèrement plus montante. Je dis bien légèrement car ça représente 1,5 cm de hauteur en plus. Je pense que ça ne change pas grand chose si ce n’est au niveau de la sensation de maintien (Attention j’ai bien dit au niveau de la sensation, pas du maintien effectif). Pas forcément indispensable.

  • Cheville étroite

J’ai des petites chevilles, donc c’était une option indispensable pour moi. Option que je ne regrette pas du tout. Si vous prenez cette option, Bont va couper plus franco dans la tige haute de la chaussure afin que vous vous ne vous retrouviez pas avec 2 anneaux de lacets collés l’un à l’autre lors du serrage.

  • Strap « zig-zag »

Le strap zig-zag est sensé mieux maintenir votre pied puisqu’il créé un point de pression supplémentaire. Je n’ai pas testé le strap simple mais je pense que c’est effectivement vrai. Au delà de ça, je trouve que ça donne beaucoup plus de classe à la boot.

  • Base carbone « basse »

Par défaut, la semelle carbone extérieure remonte sur les côtés et englobe la cheville.  J’ai choisi cette option pour être sûr que la hauteur de carbone au niveau de la cheville ne soit pas trop importante et que la boot ne me gêne pas dans mes mouvements quand je suis très penché en virage de track. Je ne sais pas quelle est la « hauteur par défaut » mais j’ai préféré jouer la sécurité car je sais que les Bont Patriot ( dont la production a été arrêtée) ont beaucoup trop de hauteur de carbone, ce qui leur a été reproché par de nombreux joueurs.

  • Bumpers avant et côtés

Il s’agit de bouts de plastique qui viennent renforcer et protéger l’avant et les côtés. Ça ne vous dispense pas de rajouter des toe-guard en revanche hein ;). C’est une option intéressante je pense car l’avant des boots est assez « mou » par défaut. Ca peut aider à protéger vos orteils. Sur les côtés, c’est vraiment pas indispensable en revanche. Ça donne un look encore une fois.

  • Revêtement intérieur en durolite

Une option sous-estimée je pense : ça permet de jouer confort même pieds nus, et c’est beaucoup plus résistant que le revêtement par défaut. Si vous êtes du genre à détruire l’intérieur de vos chaussures d’une manière génèrale, je vous conseille cette option pour prolonger la durée de vie de vos Bonts.

  • Ajustement pour lacets (lace snug)

C’est un bout de tissu avec deux petites boucles sur l’avant. Pratique si vous aimez les lacets longs et que vous ne voulez pas avoir à faire 3 tours de lacets sous la platine. Un reproche tout de même : les boucles sont petites. Il faut se concentrer pour faire passer le lacet à l’intérieur xD. Non plus sérieusement c’est handicapant quand votre lacet commence à être en vrac et que vous n’avez plus le bout en plastique.

Maintien du pied et ergonomie

Essayer les boots sans platines et roues ne vous aidera pas à vous faire une bonne idée du maintien de la chaussure. En revanche vous saurez alors si la forme de la boot vous convient, et bien sûr, si c’est la bonne taille. Sachez que vous pouvez demander à Bont des largeurs différentes selon la forme de votre pied. Vous pouvez même demander des semelles intérieures plates si vous avez des semelles orthopédiques.

Pour la taille, vous devez faire attention et ne pas être étonné par les pointures proposées par Bont : en effet, ils sont restés sur des standards de tailles anciens. Apparemment ce sont sont les usines chinoises qui ont progressivement « rallongé » les tailles standards. En gros, si vous faites un 41-42 dans la vraie vie, vous ferez un 39 chez Bont. Il faut bien dire que la forme de la « toe-box » des Bont est bien conçue, laissant mieux se placer vos orteils de pieds. En revanche, attention si vous avez le 2ème orteil vraiment plus grand que le gros orteil (donc un pied grec très prononcé) je vous conseille de prendre une 1/2 pointure de plus. C’est mon cas et je dois dire qu’il faut s’habituer. Ça n’est pas gênant pour jouer, mais avec le recul j’aurai pris un peu plus grand donc.

front-view-carbon-hybrid-bont

vue de face

Un des points mis en avant par Bont est le fait de « thermoformer » la boot. C’est à dire que vous mettez la Boot au four à basse température pendant 20 min (80°C) ce qui va faire gonfler la mousse à l’intérieur. Ensuite vous la sortez du four et faire refroidir 5 min, puis vous l’enfilez bien serrée pendant 15 min ! Je l’ai fait, mais sachez que la couche de mousse thermoformable sur les boot Carbon Hybrid Custom est très faible. Vous pouvez le faire, mais c’est loin d’être flagrant niveau changement. Le thermoformage se fera tout seul à la chaleur de votre pied, au fur et à mesure de votre utilisation des patins. Vous pouvez oublier le four donc.

Au tout début de mes essais avec la platine et les roues montées, je dois dire que je n’arrivai pas à bloquer mon pied correctement dans la boot. J’avais beau serrer beaucoup, mon talon se décollait tout de même un peu. C’était vraiment très frustrant car je n’arrivait pas à mes fins, juste à me couper la circulation du sang. Je n’ai pas trouvé de solution miracle d’un coup à ce problème, mais petit à petit, les boots se sont assouplies et faites à mon pied. Il a fallu du temps (2 bons mois) mais maintenant j’arrive à les serrer comme je l’entends, avec un bon maintien ! J’avoue que j’ai eu très peur que la situation n’évolue pas vu le prix des boots, mais maintenant c’est ok, et pas besoin de strap supplémentaire. A propos du strap : un reproche peut-être fait à ce dernier tout de même : je pense que Bont ne l’adapte pas lorsque vous prenez l’option « cheville étroite ». La conséquence, c’est que la surface de scratch ne tombe pas à l’endroit optimal : il aurait fallu soit agrandir la surface avec des petits picots sur la boot, soit raccourcir légèrement le strap.

Au final, c’est tout de même une boot dont je ne regrette pas l’achat et dont je suis tout à fait satisfait ! C’est un investissement, mais il vaut le coup.

rear-view-bont-carbon-hybrid

Vue des boots de derrière : c’est le modèle avec léger rehaussage (1cm environ)

 

La platine quad Roll-Line Dance

Pour mes nouvelles boots, il me fallait des platines à la hauteur ! Après avoir hésité un moment, je me suis dit que je monterai dans tous les cas une platine « européenne », avec des pas de vis « bien de chez nous ». Je suis aussi un grand fan des stoppers de rink-hockey, donc je voulais une platine avec un insert de frein à filetage européen. A savoir : les freins Roll-Line à filetage métrique existent, mais c’est très dur à trouver et excessivement cher. Je recherchai une platine légère et performante. J’ai d’abord regardé sur Rollskater.net qui propose presque toute la gamme Roll-Line et d’une manière générale de très belles platines. Après la lecture de plusieurs post sur les forums SkateLog, j’ai constaté que plusieurs joueurs et joueuses de Roller Derby outre-atlantique étaient passés sur la Roll-Line Dance et en était très satisfait. C’était décidé : ce sera la Roll-Line Dance ! Même si cette platine reste chère, il faut savoir qu’elle l’est encore plus pour les américains car Roll Line est une marque Italienne. L’export coûte cher et l’oncle Sam nous envie l’accès à ces platines à tarif « abordable ».

vue-cote-platine-rollline-dance-roller-quad

Vue de côté des platines Roll-Line Dance

Caractéristiques techniques de la platine

Poids de la platine Roll-Line Dance

Niveau poids, et bien ma foi c’est une très bonne surprise : en taille 160 (C’est à dire un entraxe de 160 mm) la platine fait tout juste 450 grammes sans frein. Il faut dire que Roll-Line a soigné la découpe et évider une partie de l’aluminium utilisé pour la platine. Au niveau des finitions, c’est aussi impeccable : pour un amateur, cette platine est un vrai petit bijou ! On notera que les écrous fourni sont solides et ultra léger. D’une manière générale, les petites pièces de la platine sont bien finies et sont clairement haut de gamme.

poids-platine-rollline-dance-roller-quad

Un poids de 450 gr sans toe stop et avec boulons

Hauteur de platine et orientation des kingpins

Un point intéressant de cette platine conçue à la base pour la danse en figure libre, c’est qu’elle est légèrement plus basse que les autres modèles de la gamme Roll-Line, modèle Matrix mis à part. Le but avoué par Roll-Line est d’avoir un meilleur contrôle dans les virages (On s’en reparle un peu plus bas dans l’article). A titre de comparaison et afin que vous voyez mieux la différence, voici ci-dessous une platine Variant et une Dance côte à côte. L’inclinaison des kingpins (kingpin : la vis principale qui supporte le truck) est de l’ordre de 30°, ce qui fait que la platine tourne « plus vite » et avec un arc de cercle plus court que des platine traditionnelle à 10° ou les modèles Roll-Line standard à 20°.

Si vous connaissez les platines SureGrip Avenger, et bien sachez que la Roll-Line Dance a la même inclinaison (Et non, la Avenger n’est pas à 45°, il s’agit juste d’une appellation commerciale pour les derniers trucks SureGrip qui équipent la platine quad Avenger, les DA-45).

roller-quad-comparaison-roll-line-variant-roll-line-dance

Comme on peut le voir, la platine Dance est légèrement plus basse qu’une variant. Ce n’est pas pour les grosses roues !

Point important ! Oubliez cette platine pour la rando. Elle est tellement basse au niveau des kingpins que la moindre aspérité du sol vous fera rayer la vis de serrage. J’en ai fait l’expérience lors d’un court trajet pour rejoindre le tram de Montpellier après un match contre les Kamiquadz. J’ai failli perdre la vis de blocage qui s’était totalement desserrée suite à des éraflures et chocs répétés. Et pourtant encore une fois, c’était l’affaire de 10 min de ride pour rejoindre l’arrêt de tramway. Aussi, oubliez les roues de 70 mm. Nous verrons également une subtilité au montage en ce qui concerne les roues.

 

Trucks et gommes (cushions) de la platine

Si vous êtes un adepte de la customisation et que vous aimez faire des réglages précis, vous serez aux anges avec la Roll-Line. En effet les gommes présentes sont celles de type standard pour toute la gamme Roll-line, et ce malgré une hauteur générale de la platine plus faible. Les Gommes fournies par défaut ne sont pas en caoutchouc mais en uréthane, de meilleure qualitay. Attention par contre au niveau des trucks, ils sont légèrement plus courts et 100% spécifiques à cette platine. Ils sont aussi un peu plus inclinés pour un bon maintien avec les kingpins à 30°. La encore c’est du solide made in Roll-Line. Je ne sais pas s’il est évident de trouver des trucks de rechange, mais je suis quasi-sûr que jamais vous n’en casserez un en faisant du roller derby.

roller-derby-bont-cushion-yellow

« J’aime les gommes dures »

Sensations de glisse avec la platine Roll-line Dance

Bon et alors ça donne quoi niveau sensation hein ? Je dois dire que je n’ai pas été perdu dès le départ, sachant que mes anciennes platines étaient aussi des Roll-Line (Variant). J’ai pris 1 cm plus court en revanche, et c’est au final plus à cela que j’ai du m’habituer. Après ce sont des platines qui se font oublier parce qu’elles sont parfaitement réactive ! Aucune sensations de mollesse, de wooble ou autre. Chaque geste est clairement retranscrit et s’exécute comme il le faut. Au final la seule chose qui fera défaut dans les mouvements ici, c’est peut être vous même ^^. Au niveau des virages et des actions « tournoyantes » d’une manière générale, c’est un vrai régal. C’est même un peu traître au tout début car on ne s’attends pas à autant de réactivité. Attention, je parle bien de réactivité. La platine ne tourne pas « trop » ou « trop vite » quand vous esquissez un mouvement. Elle répond parfaitement en fonction de la force que vous y mettez. Bien proportionnel quoi.

L’autre point très agréable, c’est le centre de gravité plus bas, qui permet de se pencher plus, sans avoir la sensation de décrocher ou d’avoir la cheville qui pivote. Le combo Bont + Roll-Line Dance est parfait pour cela.

 

Le montage des quad Carbon Hybrid

Maintenant qu’on a présenté les 2 protagonistes Boot + Platine, il est temps de faire notre Budokai et de procéder à la fusion !

Alignement de la platine et de la boot

Vous vous souvenez de la règle : on aligne la platine du milieu du talon au 2ème orteil de votre pied. Retenez bien cette règle, car dans le cas d’un montage roller quad avec une chaussure Bont elle sera d’autant plus importante ! Je m’explique : les boots Bont sont fabriqués A LA MAIN. Oubliez-ici toute notion de symétrie parfaite entre les 2 boots. Vous ne pourrez pas prendre des repères sur l’une des boots pour les reprendre sur l’autre. Dans mon cas, il y avait par endroit des écart de plus de 7 mm entre une boot et l’autre en ce qui concerne le recouvrement du cuir sur la semelle en carbone. Attention, ça ne veut pas dire que l’intérieur de la boot est mal conçu, loin de là :). Ne vous attendez pas à avoir deux boots exactement pareilles et pouvoir faire votre montage de manière « miroir » comme c’est souvent possible avec les baskets calibrées à la chaîne.

Pour vous aider, Bont place sur la semelle de la boot deux morceaux de scotch de peintre (un à l’avant et un à l’arrière) puis trace un trait qui représente l’alignement. Faites tout de même attention et ne suivez pas à l’aveugle ces repères. Contrairement aux boots Crazy où les repères sont gravés par une machine dans la semelle, ils sont tracés à la mano. Dans mon cas, ils étaient clairement fantaisistes. Il est plus sage de refaire l’alignement par vous même pour être sûr :). Quand vous commandez vos Bonts, vous pouvez demandez à ce qu’une surface « grip » soit collée sur la longueur de la semelle. Vous perdez une partie du look carbone mais c’est tout de même bien pratique pour faciliter le montage vu le côté glissant de la surface carbone. Avec le recul, je pense que j’aurai pris cette option (qui ne coûte rien). Qu’à ne cela tienne, afin de bien faire mes alignements j’ai utilisé du double face. 2 utilité : ça permet de coller suffisamment platine et boot pour tester la position d’une part, et le blanc permet de faire ses repères au marqueur d’autre part.

marquage-chaussures-bont-roller

la boot avec son scotch double face

La Platine Roll-Line Dance comprend 4 trous sur l’avant, et 2 sur l’arrière. Je vous conseille de n’utiliser que 4 trous, car c’est largement suffisant vu la solidité de la semelle en carbone. Prenez les 2 trous arrière (of course) et les 2 trous les plus en avant. Pourquoi les 2 plus en avant ? Pour une raison simple : comme nous en parlions un peu plus haut, la platine est très basse et ne permet pas de mettre des roues trop grosses. Avec la hauteur de l’écrou nyl-stop en plus une fois monté, vous risquez d’avoir des frottements sur l’écrou dans les virages dès l’usage de roues 62 mm, surtout si vous utilisez des gommes assez molles. En utilisant les trous de la platine les plus en avant, vous laissez plus de place aux roues et évitez tout risque de frottement.

Autre précision qui a son importance : les semelles de platine Roll-Line Dance sont différenciés pour que les toe-stop tombent parfaitement au bon endroit. Il y a un pied gauche (gravé SX) et un pied droit (gravé DX). Ne vous trompez pas lors du montage.

montage-roller-quad-pose-DX

Regardez l’inscription à ce niveau de la platine pour savoir s’il s’agit du droit ou du gauche

pieds-differencies-platine-rollline

vue rapprochée…

Positionnement horizontal de la platine par rapport au pied

Une question que vous devez sans doute vous poser : dois-je monter ma platine plutôt en avant ou plutôt en arrière ? C’est à dire, où doit arriver l’axe de ma roue par rapport à mon talon ? Cela dépend en partie de la taille d’entraxe de platine choisie. Pour le cas présent et spécifiquement avec des Bont, je considère que la taille que j’ai choisi (160 mm) pour un 41 (39 en taille Bont) est le maximum. En effet, l’arrière de la boot Bont est assez arrondi et vous ne pourrez pas de toute façon monter votre patin trop en arrière. Vous risquez d’abimer la coque carbone prématurément en étant en biais et de ne pas être bien placé au niveau de la semelle intérieure, ce qui vous empêchera de placer des rondelles pour répartir la force des vis.

En soit c’est une bonne chose, et sachez qu’un montage « au milieu » est tout à fait convenable pour faire du roller derby sans perdre d’équilibre. C’est ce que j’ai fait et je n’ai eu aucun problème. Je ne conseille tout de même pas un montage trop en avant. Typiquement, Bont a tendance à monter les patins un peu trop en avant pour un usage derby sur son patin de base selon les tests de Wawa.

Perçage des boots Bont Carbon Hybrid

Une fois que vous avez votre alignement et vos 4 points de repères, c’est l’heure de passer à l’action ! Pour percer, il vous faudra une perceuse avec un foret métal de bonne qualité de préférence. Les trous de la platine sont en 4 mm, donc il vous faut un forêt un tantinet plus large pour être sûr de passer vos vis sans qu’elles coincent. J’ai choisi ce foret en 4,2 mm et c’était vraiment top. Avant de commencer votre trou à la perceuse je vous conseille d’y aller à la main en faisant tournoyer délicatement le foret, pour gratter la couche de vernis et commencer à faire le trou. C’est utile d’abord car vous serez plus précis pour viser exactement l’endroit où vous avez fait le repère, et ensuite parce que cela fera un début de trou léger qui empêchera votre perceuse de ripper et d’enfoncer son foret n’importe où (nonmaisho !).

Avant toute chose, enlevez la semelle intérieure amovible (ah oui pas con !). pour le sens de perçage des trous : commencez par percer UN des trous du talon, puis placez la vis (sans écrou) ET la platine. Alignez la platine et vérifiez que vous êtes toujours bon niveau position avec le trou AVANT diagonalement opposé (le plus loin quoi) ET le second trou du talon. C’est important car la surface de la chaussure n’est pas 100% plate. En faisant ça vous vous assurez de ne pas avoir 1 de vos 4 trous qui soit à la ramasse. Une fois la vérification faite, percez alors le trou opposé, replacez votre platine et 2 vis sans écrous sur la boot, collez bien la platine à la semelle et vérifiez les deux repères restants avant de faire les trous. Ajustez les repères des 2 trous restants si besoin.

Si je vous ai perdu, ça n’est pas grave, voici l’ordre dans lequel percer (Et wais je sais je suis une crème).

montage-roller-quad-pose-platine-ordre

Percez vos trous dans l’ordre indiqué

 

 

 

Serrage et visseries

Ce qui est cool avec les Bont, c’est que la large languette permet d’avoir accès facilement à l’avant du roller quad pour faire le serrage. Pensez bien à enlever la semelle amovible d’abord (ah wais pas con bis). Le carbone, c’est costaud, mais je vous conseille tout de même de rajouter une rondelle avant de mettre votre vis poêlier 4 mm.

montage-roller-quad-bont-vis-poelier

Ici, j’ai utilisé des vis poelier + rondelle

Du côté de la platine, c’est pareill on rajoute une rondelle. Il s’agit pas d’user prématurément ces bijoux !

montage-roller-quad-gros-plan-rondelle

On n’oublie pas les rondelles entre la platine et l’écrou

Ensuite il ne reste plus qu’à serrer bien fort ! N’y allez pas comme un âne non plus, j’ai pété une vis en serrant trop trop fort … celle-ci s’est trop étirée… Vis – 0 carbone -1 … Ce truc est vraiment costaud.

 

Bon et bien voilà, on y est ! Il ne reste plus qu’à installer là dessus vos roues préférées et profiter du track ! Pour ma part, vu que les boots et les platines m’ont déjà coûté un bras et un rein, je n’ai pas réinvesti dans un jeu de roue spécifique pour cette paire. Les Hélium 83A en extérieur sont toujours aussi cools, et mes Atom Stinger 88A me donnent satisfaction en intérieur.

J’espère vous avoir donné envie de faire votre montage roller quad derby custom, mais si vous avez des questions, n’hésitez pas les commentaires du blog sont là pour ça !

 

Hey partez-pas, y’a un Bonus ! DIY Toe Guard !

 

Voici en image comment réaliser assez facilement un toe guard à partir d’une vieille chaussure féminine et ne pas dépenser 25€ ! Un cutter, un trou pour faire passer la tige du frein et des ciseaux et vous êtes bons ! (Complétez éventuellement avec quelques points de coutures ou du tape pour Hockey.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Si vous souhaitez voir plus d’images, voici une galerie complète du montage avec des photos des rollers quad derby finis et lors du montage :

 

Autres montage de roller quad sur ce blog :

Montage-roller-derby-carbone-vue-cote

Montage pour le roller Derby avec Carbone et chaussures de Football américain

montage-roller-quad-derby-cover

Montage roller Derby avec boots de Rink Hockey Meneghini

Publicités